L’ENFER DES MOTS (Costenaro / Nationale 3)

Que penses-tu de notre histoire ?
T’a-t-elle laissé sans voix ?
Mon cœur n’est pas un réservoir que l’on remplit à chaque fois.

Que feras-tu de mon espoir ?
Sans lui la vie n’a plus de sens.
Quand il réapparaît le soir, nous rentrons tous dans la danse.

L’enfer des mots, l’enfer des lois.
Tu es un roc qu’on n’oublie pas.
L’enfer des mots, l’envers du choix.

Je serai là toujours avec toi.
Ne laisse pas filer ce chant.
J’irai danser sur tes pas.
Tu te coucheras sur le flanc, mais je serai là bien avant.

J’irai chanter sur la tombe pour raviver l’au-delà.
Te caresser du bout des doigts.
J’irai crier jusqu’à perdre voix.

L’enfer des mots, l’envers du choix.
Moi, je m’en moque je n’oublie pas. L’enfer des mots l’enfer, l’enfer des lois.
Je serai là toujours avec toi.

Comments

comments

WordPress Image Lightbox Plugin